S’il y a quelque chose dans les paysages espagnols de printemps que j’adore ce sont les champs d’amandiers en fleur. Si vous avez l’occasion de vous promener dans le Sud à cette époque, aventurez vous un peu et faites un tour dans les terres, le paysage, les arômes et le décor valent largement un petit détour. Les couleurs roses et blanches des fleurs d’amandier, la terre claire, les feuilles vertes…
Quand j’étais petite, mon grand père avait un petit champ d’amandiers et nous adorions passer des journées à grimper dans les arbres d’une petite taille pour qu’il n’ait pas de danger et à pique-niquer en famille avec une bonne tortilla de patata, une ensaladilla, du jambon, du fromage manchego sur du pain et de l’huile d’olive et tous les délices que chaque maman et mamie préparait pour ces journées.

fleurs d'amandier

L’Espagne est une terre fertile pour l’huile d’olive, les poivrons, mais aussi et de façon assez importante de l’amande. On trouve beaucoup de produits et desserts à base d’amandes comme le turron, los alfajores, la tarta de Santiago et d’autres pâtisseries héritées d’Al-Andalus.

 

 Recette traditionnelle de l’ajoblanco (au mortier)

 

Préparation : 30 min
Pour 6 personnes

Ingrédients

• 4 gousses d’ail
• 15 ou 20 amandes (variété marcoma si possible)
• 200 g de mie de pain
• Eau (selon préférence d’épaisseur)
• 150 ml d’huile d’olive extra vierge
• Sel
• Vinaigre
• Raisin moscatel pour accompagner

 

Préparation (au mortier)

Prenez quinze ou vingt amandes, on les trempe dans l’eau bouillante pour enlever la peau. Vous les mettez dans le mortier (vous pouvez utiliser un appareil électrique).

On ajoute 4 gousses d’ail, un peu de sel et on écrase un maximum.
Nous ajoutons ensuite une mie de pain qu’on aura laissée tremper précédemment dans de l’eau et on continuera à écraser jusqu’à obtention d’un mélange assez homogène.

Nous ajoutons de l’huile par petits filets et on continue à écraser jusqu’à obtention d’une sauce type mayonnaise.
On ajoute alors le vinaigre et on mélange pour l’incorporer à la pâte. A partir de ce moment on verse la pâte dans un grand saladier et on ajoute de l’eau froide pour dissocier la pâte.

Une fois qu’on a obtenue une texture onctueuse nous ajoutons des raisins et de la mie de pain, on goûte et on rectifie l’assaisonnement.

 

 Recette moderne de l’ajoblanco

 

Ingrédients

• 4 gousses d’ail
• 250 g d’amandes (variété marcoma si possible)
• 200 g de mie de pain
• Eau (selon préférence d’épaisseur)
• 150 ml d’huile d’olive extra vierge
• Sel
• Vinaigre
• Raisin moscatel pour accompagner

Il faut reconnaître que de nos jours il est compliqué de faire de la cuisine au mortier. Vous pouvez utiliser votre mixeur, robot ou thermomix, même si les personnes plus conservatrices préférent toujours la texture de la version traditionnelle.

Préparation du gazpacho blanc au mixeur

1. Nous mettons la mie de pain dans de l’eau pour qu’elle soit bien trempée.
2. On pile les amandes dans un mixeur ou un robot. On met les amandes mixées dans un grand saladier.
3. On écrase les gousses d’ail (au mortier si vous avez un) et on les ajoute aux amandes.
4. On ajoute la mie égouttée.
5. Nous mixons avec le mixeur à une vitesse moyenne.
6. Nous diluons le mélange dans au moins 500 ml. d’eau, que nous ajoutons aussi en plusieurs fois. Vous gardez une épaisseur d’une texture similaire au gazpacho.
7. Nous ajoutons un filet de vinaigre, du sel et nous goûtons.
8. Il est important de laisser reposer ce ajoblanco malagueno au moins 3 heures au frigo, il sera plus frais mais surtout les saveurs vont « changer », on sentira mieux le vinaigre et l’ail et le pain sera presque disparu. Il vaut mieux assaisonner une fois sorti du frigo, autrement le goût peut être trop fort.
9. Petite astuce : si c’est une préparation de dernière minute, vous pouvez remplacer une partie de l’eau par quelques glaçons.
10. Pour le servir vous dégrainez quelques raisins et servez entières ou coupées en deux.

Si vous avez envie d’un peu d’originalité vous pouvez servir votre ajoblanco avec des raisins secs, des morceaux de poisson, du jambon, des œufs ou du melon.

 Origine de l’ajoblanco

L’origine de ce gazpacho blanc est incertaine, mais on dit qu’on le mangeait déjà dans le temps d’Al Andalus avec une recette très similaire à l’actuelle. Il s’agit d’une soupe crémeuse, simple, froid et rafraichissante en entrée pour les repas d’été.
Cette soupe froide contient huit ingrédients : pain, amandes, ail, eau, huile d’olive extra vierge, sel et vinaigre. On peut parfois le trouver avec un peu de lait d’amandes.

Pour l’accompagner je recommande les raisins de Moscatel, de saison aussi. Vous pouvez utiliser votre imagination et ajouter des poivrons farcis, du melon, de la tomate…

On vous conseille d’utiliser des amandes marconas, du pain dur de blé, du vinaigre de vin rouge et une bonne huile d’olive extra vierge espagnole.

Le grand avantage de ce plat est sa forte teneur en vitamines et son pouvoir rafraichissant et hydratant.

Curiosité autour de l’ajoblanco

Le premier weekend de septembre le village d’ Almachar (Malaga) organise la FIESTA DEL AJOBLANCO. Pour cette fête des milliers de litres d’ajoblanco sont servis pendant la journée. Ils sont accompagnés d’autres produits de la zone come le vin, les raisins moscatel et les raisins secs.
Cette fête est très importante pour cette commune et le village entier devient un musée à l’air libre. Les visiteurs profitent d’expositions d’outils agricoles et céramiques. Le soir on fait une Verbena à la lumière d’un grand feu qui éclaire la ville jusqu’à l’aube.

Information touristique sur le site de la ville : www.almachar.es

Le train Al Andalus

Je pense à ce train car j’ai découvert ce train dans l’émission Masterchef Celebrity. Durant cet épisode spécial les célébrités devaient justement cuisiner un ajoblanco.

Si vous avez envie de visiter l’Andalousie de façon différente, il existe en train parfait pour ce voyage.

Il s’agit du train Al-Andalus qui vous offre le privilège de voyager à bord d’un véritable palais sur roues. Un train dont le confort, l’élégance et l’envergure évoquent la Belle Époque. Des voitures dont l’histoire évoque le luxe et le raffinement. Succombez au charme et à la tradition de l’Andalousie. Le voyage dure 7 jours ! A bord de ce train vous pouvez déguster les plats plus emblématiques de la cuisine andalouse revisités par des chefs étoilés.

Les voitures, très luxueuses sont des suites et des chambres. Elles appartiennent à la même serie que celles construites en France au début du siècle dernier pour les déplacements des membres de la monarchie anglaise entre Calais et la Côte d’Azur.

Ces wagons chambres sont unis aux wagons salons où vous pouvez prendre le petit déjeuner et les repas concoctés par un chef étoilé qui allie la tradition, produits locaux et l’avant-garde.

Plus d’information sur ce train sur le site de Renfe.

L’image principale (d’entête) de cette recette vient de la page wikipedia de la recette. Nous n’avons pas réussi à faire aussi joli pour l’instant !

Ajo blanco ajoblanco ou gazpacho blanc ?

Vous pouvez trouver ce plat sous différents noms. En France il est souvent appelé gazpacho blanc. En Espagne, certain l’écrivent en un seul mot, d’autre ajo blanco en deux mots. Je vous l’écrit tel que je le connais.

Informations pratiques
recipe image
Nom de la recette
Ajoblanco de Malaga - Gaspacho blanc - Recettes & histoires
Cuistot de la recette
Date de publication
Préparation
Durée totale pour la recette
Note moyenne
51star1star1star1star1star Based on 3 Review(s)

Ne manquez aucune recette Espagnole !

Inscrivez vous à notre newsletter pour ne rien manquer de nos recettes. Ne vous en faites pas, nous n'envoyons jamais plus d'un email par semaine.

Votre inscription est prise en compte !

Pin It on Pinterest

Share This